Retour au format non-imprimable



Le pharmacien


Le pharmacien est un acteur important de notre système de santé, non seulement au niveau de la dispensation du médicament et des produits de santé, mais aussi dans le domaine de la prévention, de la biologie médicale, de la recherche, de l’industrie pharmaceutique... Le métier de pharmacien confère à toute médication sa dimension individuelle, personnelle et sécurisée. Suivant son mode d’exercice, il aura des contacts privilégiés avec les patients, les autres acteurs du système de santé (médecins, infirmiers...), des juristes, des administrations, des entreprises de fabrication ou commerciales, des organisations internationales.

Le pharmacien d’officine dispense les médicaments, forme à leur bon usage, initie aux pratiques hygiéno-diététiques, participe à la prévention des interactions médicamenteuses, des accidents induits par les activités de travail ou de loisirs et éduque les voyageurs aux destinations lointaines sur les risques qu’ils encourent. Il assure auprès du patient :
-  Une présence constante et un service de proximité ;
-  Une explication personnalisée aux questions posées ;
-  Une dispensation sécurisée ;
-  Un rappel de posologie ;
-  Un suivi pharmaceutique destiné à éviter la surconsommation, la iatrogénie, l’optimisation du traitement ;
-  Un conseil indispensable à la sécurité sanitaire.

La dispensation à domicile

Le pharmacien réalise naturellement la dispensation au sein de son officine mais il peut aussi livrer et dispenser les médicaments au domicile du patient lorsque celui-ci est dans l’impossibilité de se déplacer, notamment en raison de son état de santé, de son âge ou de sa situation géographique. (cf. articles R. 5125-47 à R. 5125-52 du Code de la Santé Publique)


Interview du Dr Dominique Brasseur, Président du Conseil de l’Ordre des pharmaciens de Haute-Normandie

Quel est le rôle du pharmacien dans la prise en charge et l’accompagnement des personnes fragilisées par la maladie, la dépendance, le handicap ?

Le rôle du pharmacien d’officine est de dispenser les produits de santé (médicaments, dispositifs médicaux et certains appareillages médicaux). La dispensation ne consiste pas uniquement à vendre un médicament. Elle nécessite également une analyse pharmaceutique afin d’identifier et prévenir les éventuelles interactions médicamenteuses, d’informer sur les effets secondaires... Cette analyse repose sur la maîtrise que le pharmacien a du médicament ainsi que sur la connaissance qu’il a du malade.

Un sondage IFOP montre que 75% des patients font confiance à leur pharmacien. En effet, le pharmacien d’officine est un des acteurs du réseau de proximité entourant la personne malade. Il est un interlocuteur de choix en ce sens qu’il a une bonne connaissance de la personne et de son entourage. Il apporte notamment un éclairage particulier dans le cadre du maintien à domicile en participant à l’évaluation globale de la personne. L’arbre décisionnel est ainsi optimisé car le pharmacien connait les acteurs et le patient. L’officine devient le pivot de la prise en charge vers laquelle convergent toutes les ordonnances.

Quelles sont, pour le pharmacien, les spécificités liées à la prise en charge et l’accompagnement des personnes fragilisées par la maladie, la dépendance, le handicap ?

Dans la prise en charge des personnes atteintes de pathologies chroniques, le pharmacien établit un dossier pharmaceutique intégrant tous les traitements et évènements intervenus dans la vie du patient, et ceci, afin d’assurer un suivi optimal. Il assure également une part importante de l’éducation à la santé en informant et conseillant le patient. Pour les personnes âgées, la problématique est légèrement différente. En effet, les personnes âgées cumulent souvent 5/6 médicaments pouvant avoir de nombreuses interactions. La cinétique pharmacologique peut varier chez une personne dont les fonctions rénales ou hépatiques sont altérées. Le rôle du pharmacien est donc de tenir particulièrement compte de ces éléments pour diminuer le risque iatrogène.

Dans quelles conditions le pharmacien assure-t-il la livraison et la dispensation des médicaments au chevet du malade ?

La loi prévoit la livraison et la dispensation à domicile lorsque le patient ne peut se déplacer en raison de son état de santé. Cette pratique a longtemps été dénoncée par la profession mais cette offre de service pharmaceutique est maintenant reconnue pour sa nécessité. Elle doit être encouragée pour les personnes qui en ont réellement besoin mais ne peut être systématisée. La dispensation s’organise alors avec les services d’aide à domicile selon des protocoles établis.