Fondation de France

Imprimer cette fiche
 

l’origine et les objectifs de la Fondation de France :

« Le principe est de nous attacher à détecter les problèmes nouveaux en concentrant les moyens dont nous disposons, sur un petit nombre d’opérations exemplaires ayant vertu d’entraînement. » Ainsi Pierre Massé, premier président de la Fondation de France, projetait-il cette institution en 1970

Une fondation pour quoi faire ?

La Fondation de France est née de l’idée de créer un organisme privé et indépendant qui aiderait à concrétiser des projets à caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social ou culturel. Il s’agissait de réactualiser une pratique peu reconnue en France, le mécénat. Si traditionnellement le mécène était celui qui, avec ses propres ressources, protégeait et aidait l’artiste de son temps, cette facette de la philanthropie concerne aujourd’hui tous les domaines de l’intérêt général. En 1965, Michel Pomey, alors conseiller au cabinet d’André Malraux, est chargé d’une mission : comparer les systèmes américain et français en matière de mécénat. A son retour des Etats-Unis, son rapport est sans équivoque : la vitalité des fondations aux Etats-Unis est sans commune mesure avec la situation française. Michel Pomey entreprend dès lors de mettre en place un renouveau du mécénat en la personne d’une " grande fondation " à vocation générale.

Son but :

Son but est d’aider concrètement « les initiatives de générosité » émanant de toutes parts. Il faut donc concevoir l’entité capable de jouer un rôle d’intermédiaire et de catalyseur des générosités. Véritable médiateur entre la sphère publique et le secteur privé, les principes d’autonomie et de participation vont devenir le double moteur de son action. La Fondation de France est composée : 1. d’un conseil d’administration qui décide de la politique générale de l’institution ;

2. de comités d’experts, professionnels bénévoles chargés de conseiller, aux côtés de l’équipe salariée, le Conseil d’administration dans les différents domaines d’activité de la Fondation de France : programmes, gestion financière... ;

3. d’une équipe salariée, chargée de faire des propositions et de mettre en oeuvre les décisions du Conseil d’administration Il existe plusieurs délégations régionales : Aquitaine, Bretagne, Lorraine Alsace, Nord-Pas-de-Calais Picardie, Pays de Loire, Provence Côte d’Azur, Rhône-Alpes.

la procédure de suivi des dossiers transmis à la fondation de France :

Les projets soutenus par la Fondation de France en 2005 :

Pour le courant de l’année 2005, la Fondation de France soutient, entre autres, 5 types de projets :

-   Aide à la vie quotidienne des personnes handicapées, lien social, emploi, avec le soutien de la Fondation JM. Bruneau, aide à la création ou la structuration des services d’aide et d’accompagnement à la vie quotidienne des personnes handicapées.

-   Formation et soutien des équipes professionnelles et bénévoles intervenant auprès des personnes âgées dépendantes : de formations et d’échanges qui leur permettent de prendre du recul par rapport à leurs activités quotidiennes, de redonner du sens à leur travail et de faire évoluer leur pratique pour un mieux être tant des personnes âgées que d’eux-mêmes.

-   Vivre selon ses choix, prendre des risques : la Fondation de France a déjà récompensé plus de 70 établissements et services à domicile qui ont su laisser place au respect du droit au choix et au risque des personnes âgées.

-   Garde itinérante de nuit : Alternative intéressante au système très onéreux de la garde de nuit, la garde itinérante de nuit s’inscrit naturellement dans la continuité de l’aide apportée la journée.

-   Vieillir dans son quartier, dans son village : encourager les réflexions et les actions qui apporteront, dans une dynamique locale, des réponses nouvelles et adaptées aux personnes âgées et, par extension, à d’autres habitants.

Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres types de projets peuvent être accompagnés. Pour connaître la liste des projets susceptibles d’être financés et les modalités précises des dossiers à déposer, nous vous invitons à consulter le site de la fondation de France : http://www.fdf.org


Mise en ligne : novembre 2005
Dernière modification : novembre 2005