Dans la salle de bain

Imprimer cette fiche
 

Prévenir les chutes

(JPG)
barre d’appui

Un sol plastique antidérapant sera à la fois plus sûr et moins froid qu’un carrelage.

Des poignées et des barres d’appui, fixées aux murs, permettront de se tenir et de se relever. Préférez les modèles en plastique (moins froids que le métal) et rainurés, donc peu glissants. Veillez à les fixer très soigneusement, à la bonne hauteur et à la bonne inclinaison, faute de quoi elles ne seront pas très utiles.

Combien ça coûte ?
Les barres d’appui en plastique rainuré se trouvent partir de 10 ou 15 € dans les magasins de bricolage.

Eviter les brûlures :

L’idée est d’installer des mitigeurs avec thermostat qui règlent automatiquement la température, notamment pour les personnes qui ont des sensations réduites

Privilégier la station debout ... sécurisée

(JPG)
tabouret salle de bain

-  Prévoyez un siège devant le lavabo.

-  De même, pensez à l’indispensable siège de douche. Évitez à tout prix le tabouret de jardin, trop léger. Le siège fixe est, pour beaucoup, la solution la plus sûre. Il peut être fixé au mur ou au sol, si les murs laissent à désirer. Le problème : il est cher (à partir de 150 €)

-  Sinon, vous pouvez opter pour la chaise de douche, fixe ou à roulettes, voire le fauteuil roulant qui permet à la personne de se déplacer seule.

Combien ça coûte ?

(JPG)
chaise de douche

-  Pour un siège de douche fixe : 150 € le modèle de base (Opale, Tacm), jusqu’à près de 700 € pour un fauteuil sur console fixé au sol (Cree).
-  Pour une chaise de douche : de 100 à 200 € (Distri Club Médical, Tacm, Opale).
-  Pour un fauteuil roulant : 380 € pour un modèle à petites roulettes (E3S, Tacm), jusqu’à 800 € pour un modèle plus perfectionné.

Faciliter les manipulations

-  Pour les personnes ayant des difficultés de préhension, optez pour des robinets mitigeurs actionnés par levier. À défaut, vous pouvez adapter des "tourne robinets", beaucoup moins esthétiques mais nettement moins onéreux.

-  Pour les personnes désorientées, un robinet temporisé, c’est-à-dire se refermant seul au bout d’un certain temps, peut être envisagé. Voire un robinet électronique, c’est-à-dire s’enclenchant lorsqu’on présente les mains.

-  Pensez aussi aux pommeaux de douche dotés d’une fonction arrêt. L’arrêt d’eau est alors à portée de la main !

-  Enfin, n’oubliez pas de régler le thermostat du chauffe-eau à une température raisonnable. Cela évitera les risques de brûlure.

Combien ça coûte ?

-  Pour un robinet mitigeur très maniable, prévoir de 150 à 500 € (dans les magasins spécialisés).
-  Compter 350 € pour un mitigeur électronique.
-  Un pommeau de douche avec fonction arrêt se trouve à 20 € environ (Opale).

Penser aux accessoires

Lorsque les mouvements se font difficiles, un petit rien suffit parfois. Un peigne coudé, par exemple, permettra de continuer à se coiffer seul. Une brosse à ongles fixée au mur sera utile à ceux qui n’ont l’usage que d’un bras.
Toute une gamme de produits, gant de toilette, brosse de bain ou à cheveux, avec de grosses poignées rainurées, faciles à saisir, et articulés pour compenser la faible amplitude des mouvements, sont aussi proposés par les fournisseurs spécialisés.
Une éponge montée sur tige permettra enfin de se laver les pieds sans trop se pencher.

Combien ça coûte ?

-  Un peu plus de 100 € pour une brosse à cheveux ergonomique à long manche (Damart).
-  Entre 100 et 200 € pour les accessoires de toilette articulés (Distri Club Médical).
-  10 à 15 € pour une éponge montée sur tige (TACM).

Quelle prise en charge ?

La Sécurité sociale ne prévoit aucune prise en charge, même s’il demeure possible de demander une participation au titre des prestations extra-légales (pour les matériels les plus importants, un fauteuil de douche par exemple).

Vous pouvez en revanche bénéficier de subventions ou d’aides fiscales pour certains travaux d’aménagement (y compris pour l’installation d’une robinetterie adaptée). Pour savoir de quelles aides vous pourriez bénéficier, renseignez-vous auprès du Pact Arim de votre département. Pour connaître l’adresse du Pact Arim de votre département, allez sur le site de leur fédération nationale.

Où voir ces matériels ?

Dans les Cicat (centres d’information et de conseil sur les aides techniques) ou dans les magasins spécialisés. Retrouvez le Cicat le plus proche dans l’annuaire d’agevillage.com, rubrique « information-conseils »

Où se les procurer ?

Par correspondance ou chez les revendeurs spécialisés. Pour savoir à qui vous adresser, l’annuaire d’agevillage.com > Matériel Médical.


Mise en ligne : septembre 2005
Dernière modification : septembre 2005