Faciliter la cuisine et la prise des repas

Imprimer cette fiche
 

Que ceux qui sont jeunes et valides réfléchissent un instant à ce que serait leur vie s’ils ne pouvaient se nourrir eux-mêmes.

Vous voulez ouvrir un bocal ? Vous n’en avez pas la force.

Vous voulez vous verser du thé ? Vous en mettez la moitié à côté de la tasse parce que vos gestes ne sont pas assez précis.

Vous voulez couper un aliment ? Votre arthrose vous empêche de bien tenir le couteau...

Vous avez soif ? Vous n’avez pas la force de vous lever, d’ouvrir le robinet ou de porter la bouteille. Résultats : vous préférez dire que vous n’aimez plus tel ou tel aliment, tout simplement parce que vous n’arrivez pas à le préparer. Vous prétendez que vous n’avez pas faim ou pas soif, parce que vous avez parce que c’est devenu difficile pour vous de manger ou boire seul(e).

Pourtant de nombreuses solutions existent....

-  cuisiner : pour ceux qui n’osent plus se mettre aux fourneaux, de peur de faire une bêtise, il existe de très astucieux ustensiles d’aide à la cuisine.

-  manger seul : pour ceux qui éprouvent des difficultés à utiliser les couverts traditionnels, il est possible d’utiliser des couverts adaptés.

-  réorganiser sa cuisine (mobilier...)

-  conseils et recettes : la nutrition d’une personne de plus de 80 ans est une des bases du prendre soin. L’alimentation doit être adaptée à son état et doit lui faire plaisir.

-  aides : sinon, faites aussi appel à l’aide à domicile pour les repas, la vaisselle, les courses...


Mise en ligne : septembre 2005
Dernière modification : septembre 2005