Le psychologue

Imprimer cette fiche
 

La mission fondamentale du psychologue est de faire reconnaître et respecter la personne dans (sa) dimension psychique. Son activité porte sur la composante psychique des individus considérés individuellement ou collectivement. (Code de déontologie des psychologues -Titre II -Article 3 -22 juin 1996)

Chaque individu possède une « intériorité » : elle fait de lui, un être unique, SUJET de ses pensées, de ses rêves, de ses émotions, de ses désirs, de ses comportements... La vie psychique est « le lieu » où se joue le destin de soi : elle est irréductible. La subjectivité pour les psychologues est donc cette partie de nous-mêmes (plus ou moins reconnue et acceptée) qui ne peut être ni réduite, ni confondue avec les représentations, les dires, les comportements...

Le titre de psychologue est protégé, par la loi (Loi du 25 juillet 1985 - Décrets du 22 mars 1990 et du 3 février 2005). Les psychologues doivent avoir une licence et une maîtrise en psychologie, ainsi qu’un D.E.S.S. ou un D.E.A. avec un stage professionnel, toujours dans la filière psychologie. Le psychologue possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (niveau bac+5). Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et, pour les psychologues cliniciens, (stages supervisés pendant leurs études) sur la capacité à être attentifs aux difficultés d’autrui. Le psychologue connaît les techniques d’entretien. Le psychologue peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou différents aspects de la personnalité de son patient.

Les psychologues exercent à l’hôpital, en établissements de santé, médico-sociaux, en cabinet, dans l’entreprise, à l’école... en mode salarial ou libéral. Les services psychologiques dispensés dans le réseau public (hôpitaux, centres de soins etc.) sont remboursés par la Sécurité Sociale dans le cadre d’une prise en charge globale.

Le psychologue participe de plus en plus souvent à la vie des services à domicile dans le cadre de l’évaluation, pour des conseils/orientation, des formations, des groupes de soutien, des psychothérapies de soutien... Ils contribuent par leur action individuelle ou collective à créer une culture professionnelle des services d’aide et de soins.


En savoir plus :
-  www.psychologue.fr
-  www.psychologues.org


Mise en ligne : septembre 2005
Dernière modification : février 2008