Les services de portage de repas

Imprimer cette fiche
 

Le service de portage de repas est de plus en plus institué par les collectivités locales. Il est réservé aux personnes âgées ou aux personnes ne pouvant sortir de chez elles en fonction de leur état physique, pour une courte durée, et en principe dans des situations exceptionnelles. Le portage de repas est organisé à partir de foyers restaurant, de maisons de retraite ou de toute autre structure de restauration collective de la ville. Ils fonctionnent et livrent des repas jusque 7 jours sur 7.

Un repas livré est composé d’une entrée, d’un plat complet, d’un fromage ou laitage, d’un dessert et de pain. Parfois un potage complète ce repas pour le dîner, sinon un dîner complet est proposé. Les régimes sans-sel, sans-sucre, sans-graisse peuvent généralement être suivis. Les plats sont généralement confectionnés en plats individuels étiquetés (avec leur date limite de consommation : DLC). Ils sont conservés au froid pour être livrés dans des conditions d’hygiène sécurisées. Les plats sont alors réchauffés par la personne aidée : si possible au micro-onde, sinon à la casserole, au bain-marie... (la livraison de plats chauds est de moins en moins usitée : problème de conservation des plats, respect des normes d’hygiène...)

Les menus sont élaborés par le centre de production. Il est généralement possible de choisir entre un menu du jour et une carte de plats de remplacement. Il s’agit de passer commande selon ses goûts : soit par téléphone, soit par bon de commande, proposé généralement par le livreur, une semaine à l’avance.

Certaines entreprises, traiteurs, se lancent dans la livraison de repas adaptés, goûteux et aux coûts raisonnable (ex. « Saveurs et Vie » en région parisienne)

Pour les services des collectivités locales, le coût des repas est partagé entre la collectivité locale et le bénéficiaire, en fonction de ses revenus. Une partie peut être prise en charge par l’aide sociale. L’organisme doit être pour cela habilité, et le prix du service modéré.

Pour un repas complet (déjeuner), le tarif de base est de 6 à 7 euros environ. Une facture mensuelle est envoyée à l’utilisateur. Il est généralement possible d’arrêter le service en cas d’hospitalisation par exemple et selon les modalités définies avec le prestataire.

Les portages de repas pâtissent de la qualité intrinsèques des repas de restauration collective : il est parfois difficile de satisfaire tous les goûts, les qualités de matière premières sont parfois justes et suivent le prix final demandé, d’où le développement de nouveaux traiteurs locaux.

Se renseigner sur le service le plus proche auprès du CLIC, du CCAS, de l’assistante sociale du secteur dont dépend la personne.


Mise en ligne : février 2008
Dernière modification : mai 2008