L’auxiliaire de vie sociale (AVS)

Imprimer cette fiche
 

Travaillant en équipe, fort de grandes qualité relationnelles, d’une disponibilité réelle (écoute, discrétion, respect, prise de distance...) et de fortes compétences techniques, l’auxiliaire de vie sociale aide à domicile les familles, les personnes âgées, les personnes handicapées. Il « aide à faire » en stimulant, accompagnant, ou « fait à la place » de la personne qui se trouve dans l’incapacité provisoire ou durable de faire seule des activités et des tâches quotidiennes.

L’auxiliaire assure ainsi un accompagnement et une aide aux personnes :
-   dans les actes essentiels de la vie quotidienne. Il peut aider une personne à se lever, s’alimenter , s’habiller..
-   dans les activités ordinaires de la vie quotidienne, comme l’entretien du linge et du logement, le repas...
-   dans les activités de la vie sociale et relationnelle, dans la gestion des démarches administratives. L’auxiliaire de vie sociale fait également le lien avec tous les autres intervenants ou la famille.

Principales activités :
-   Accompagne et aide les personnes dans les actes essentiels de la vie quotidienne (aide à la mobilité, aide à la toilette, aide à l’alimentation...)
-   Accompagne et aide les personnes dans les activités ordinaires de la vie quotidienne (aide à la réalisation des courses, aide aux repas, travaux ménagers)
-   Accompagne et aide les personnes dans les activités de la vie sociale et relationnelle (stimule les relations sociales, accompagne dans les activités de loisirs...)
-   Participe à l’évaluation de la situation et adapte son intervention en conséquence
-   Coordonne son action avec l’ensemble des autres acteurs

Conditions particulières d’exercice de la fonction : Exerce sous la responsabilité d’un supérieur hiérarchique.

Conditions d’accès / Compétences :
-   Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou du CAFAD (sont dispensés de cette condition les personnes titulaires d’un diplôme d’Etat de Technicien de l’Intervention Sociale et familiale qui justifient d’une expérience professionnelle dans un emploi d’intervention à domicile d’au moins six mois, mention complémentaire aide à domicile.

La classification dans cette catégorie requiert une bonne maîtrise des outils de base nécessaire à l’emploi.


Mise en ligne : février 2008
Dernière modification : février 2008